Comprendre le miel

Un produit encadré par la loi

 

Le miel est défini au niveau Européen par la " Directive Miel" qui est ensuite transposée par chaque état membre de l’Union européenne dans sa propre législation. Elle est reprise dans son intégralité dans le droit français (décret 2003-587) et s’applique donc en l’état à tous les apiculteurs français.

À l’échelle internationale, le miel est défini par le Codex alimentarius qui établit les règles des échanges commerciaux.


Naturalim applique pour l'ensemble de ses miels les critères réglementaires les plus stricts, dans une logique d’exigence permanente de la ruche au pot.

Définition

Définition réglementaire du miel :

 

« Le miel est la substance sucrée naturelle produite par les abeilles de l’espèce Apis mellifera à partir du nectar de plantes ou des sécrétions provenant de parties vivantes des plantes ou des excrétions laissées sur celles-ci par des insectes suceurs, qu’elles butinent, transforment en les combinant avec des matières spécifiques propres, déposent, déshydratent, entreposent et laissent mûrir dans les rayons de la ruche. »

Un produit naturel

Un produit naturel 

 Pour pouvoir apposer le mot « MIEL » sur l’étiquetage, il est impératif de pouvoir prouver que le miel est d’origine 100% naturelle, résultat brut du travail des abeilles. Il est absolument interdit d’ajouter ou retirer quoi que ce soit au produit entre sa récolte et sa mise en pot.

 

 Le miel se conserve naturellement plusieurs années en conservant ses qualités sensorielles et nutritionnelles d’origine. L’apposition d’une date sur le pot est une obligation réglementaire qui doit donc être considérée comme un indicateur de fraîcheur.

 

 Tous les miels cristallisent naturellement avec le temps.

 Le miel liquide cristallisé est toujours propre à la consommation. Le miel peut être ramené à l’état liquide en le rapprochant d'une source de chaleur ou au bain-marie quelques minutes.

Diversité

Richesse et diversité des miels

 

Chaque pays possède une identité botanique qui offre aux abeilles la possibilité de créer des miels d’une extraordinaire diversité. Clairs, foncés, doux ou intenses … les miels se définissent à travers plusieurs critères :

 

L'origine botanique : 

  • les miels monofloraux, c’est à dire provenant d’une seule ressource florale :

⇒ miels de nectars (ou miels de fleurs) : miels obtenus à partir des nectars des plantes. Ils sont classés suivant leur origine florale (acacia, bruyère, lavande, etc.)

⇒ miels de miellat : le miellat est un liquide plus ou moins sucré sécrété par certains insectes suceurs de sèves ou par les parties vivantes de la plante qui est ensuite butiné par les abeilles. (sapin)

 

  • les miels polyfloraux, (miels toutes fleurs) : ils sont élaborés à partir de plusieurs essences florales que l’abeille a butiné autour de la ruche. Ils peuvent être identifiés selon le terroir de récolte ou avec des appellations plus globales (miel de fleurs sauvages, de forêt , du Jura, de la Champagne …)

 


La texture :

La ressource mellifère butinée par l’abeille détermine l'aspect et la texture finale du miel.

Selon la composition du nectar ou du miellat, le pourcentage naturel de fructose et glucose, sucres constituants du miel, varie. Dans la ruche, il fait une température environnant les 37° C, ce qui maintient le miel dans un état liquide. Après l’extraction et la mise en pot, chaque miel, en fonction de la proportion glucose/fructose, va plus ou moins vite devenir dur et granuleux.

➢ C’est le phénomène naturel de cristallisation du miel.

 

Certains miels cristallisent dès qu’ils sortent de la ruche, d’autres restent naturellement liquides très longtemps.

 


La couleur : 

Le miel offre une palette chromatique insoupçonnée : du blanc nacré au brun foncé, presque noir, en passant par toutes les nuances de teintes dorées, cuivrées et bronze. La couleur du miel est directement liée à la nature des essences botaniques butinées par les abeilles qui lui transmet des pigments naturels.

 

 


Les saveurs :  

 

Les miels présentent une grande diversité organoleptique, en lien direct avec les essences botaniques butinées par les abeilles :

Les miels monofloraux possèdent une identité sensorielle bien caractéristique. (saveurs boisées et maltées pour le Sapin, mentholées pour le Tilleul, amer pour le Châtaignier etc.)

Pour les miels polyfloraux, la diversité des nectars collectés par les abeilles en quantités fluctuantes ne permet pas de définir un profil sensoriel unique. Chaque ruche peut ainsi créer un miel différent en fonction de la flore l’environnant.

 

 

 Conditionneur de Nature

 

Contactez-nous

Pour plus de renseignements,

contactez notre service commercial

 +33 (0)3 84 37 80 20

contact@naturalim.fr

Localisation

 ZA Quartier Bel’ Air

39330 Port-Lesney
France

Découvrir la Coopérative 

lescompagnonsdumiel.fr

  

 

 

 

 

© 2007-2021 Naturalim
Réalisation : Jordel Médias Agence Web